Économie Numérique : Filières de l’eau et du végétal, un formidable potentiel pour développer de nouveaux usages du numérique

Économie Numérique : Filières de l’eau et du végétal, un formidable potentiel pour développer de nouveaux usages du numérique

Cette contribution porte sur « Quels usages du numérique au service de la transition écologique de l’économie ? », sur la situation spécifique du secteur d’activité Filières de l’eau et du végétal

Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président,

Les acteurs du pôle de compétitivité DREAM EAU & MILIEUX et du cluster AGREENTECH VALLEY, souhaitent, à l’occasion des États Généraux du Développement Économique et de l’Emploi, rappeler le formidable potentiel de recherche et d’ingénierie, donc d’innovation, de compétitivité, de croissance, de créations d’emplois et d’attractivité du territoire, sur lequel peut s’appuyer la Région Centre – Val de Loire pour développer de nouveaux usages du numérique au service de la transition écologique de l’économie, avec nos filières de l’eau et du végétal.

Notons en effet que notre territoire régional compte de nombreux acteurs oeuvrant aux nouveaux usages du numérique au service de la transition écologique de l’économie, dont la gestion des données environnementales par le Big Data: des organismes de recherche (BRGM, CNRS, INRA, UNIVERSITE D’ORLEANS et UNIVERSITE DE TOURS), des PME-ETI (CAAHMRO, CYBELETECH, DSA TECHNOLOGIES, GEO-HYD, IDDEA, JEAN VOISIN, LE PRIEURE, etc.) et des grands groupes (ANTEA GROUP, ATOS, AXEREAL, EDF, JOHN DEERE, KUHN, SOFIPROTEOL, SUEZ et VEOLIA).

L’État et la Région Centre – Val de Loire ont adopté, en décembre 2013, une stratégie de l’innovation basée sur cinq domaines potentiels de spécialisation (spécialisation intelligente 2014-2020), dont le domaine « ingénierie et métrologie environnementales pour les activités fortement consommatrices de ressources naturelles » (piloté par ANTEA GROUP et le BRGM). Il nous semble très important que les efforts de soutiens de la R&D et de l’innovation en Région – Centre Val de Loire demeurent concentrés sur ces cinq domaines, qui permettent de mobiliser efficacement l’ensemble des Fonds structurels au service de la stratégie Europe 2020 pour « une croissance intelligente, durable et inclusive ».

Par ailleurs, une initiative importante est en cours de développement pour l’usage des technologies numériques en Agriculture, avec un fort soutien de la Région Centre – Val de Loire et de l’Agglomération d’Orléans : l’association et le Campus AGREENTECH VALLEY. Cette action est soutenue par les pouvoir publics au niveau des Plans d’Investissements d’Avenir et du programme Industries du Futur. Il nous semble important dans le cadre des initiatives régionales de R&D, notamment des programmes FEDER et FEADER, que la région apporte une contribution significative à ces projets fortement porteurs d’innovation, en association avec les grands acteurs de l’agriculture de la région.

Nous attendons des efforts de soutiens visant en particulier à faciliter l’entrée sur le marché des produits et services de nos filières. La Région Centre – Val de Loire propose aujourd’hui un large et efficace éventail de dispositifs de subventions ou d’avances remboursables pour stimuler les initiatives de R&D et d’innovation sur le territoire, du projet de recherche (appels à projets de recherche, par exemple) aux pilotes, préséries ou prototypes (appels à projets PME Innovation, par exemple). Or, en aval, nous rencontrons au quotidien de vraies difficultés à réaliser les premiers tests à échelle réelle (démonstrateurs) de nos écotechnologies innovantes.

Nous souhaitons donc attirer votre attention sur le fait que, si la Région Centre – Val de Loire soutient efficacement les efforts de R&D et d’innovation de la recherche aux prototypes, il est fort souhaitable que ces efforts passent aussi avec succès la dernière étape précédant la commercialisation des produits ou services, c’est-à-dire atteignent l’objectif réel de l’ensemble de ces efforts, générateur de croissance et d’emplois. Un obstacle qui pourrait être levé par une politique d’incitation des clients finaux, souvent publics, à accueillir ces démonstrateurs. Pourquoi pas, par exemple, un dispositif de compensation des risques encourus par les industriels et collectivités locales qui accueillent ces démonstrateurs, à l’image de ce que propose l’Agence de l’Eau Loire Bretagne ?

Nous saluons votre initiative de vaste consultation des acteurs régionaux préalable à la rédaction de notre future Stratégie Régionale de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation. Vous pouvez compter sur nos participations actives aux ateliers thématiques des États Généraux du Développement et de l’Emploi en Région Centre – Val de Loire.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, Monsieur le Vice-Président, à l’assurance de nos salutations respectueuses.

Xavier BEULIN
Président du cluster AGREENTECH VALLEY

Marc BRUGIERE
Président du pôle de compétitivité DREAM EAU & MILIEUX

Daniel PIERRE
Vice-Président du pôle de compétitivité DREAM EAU & MILIEUX et Pilote du Domaine Potentiel de Spécialisation « ingénierie et métrologie environnementales »

Les commentaires sont clos pour cet article